FUTURE_Logo_noir

Studio créatif – Une marque Insaniam

Nous suivre

Comment assurer votre diffusion vidéo pour mieux communiquer ? 2/3

Dans le précédent article (si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à le faire avant d’aller plus loin), nous avons vu les différents canaux de communication pour la diffusion vidéo. Tous ne sont pas égaux et ne répondent pas aux mêmes impératifs. Voyons maintenant les avantages et inconvénients de chacune ces plateformes.

Les avantages et inconvénients

Nous avions, dans l’article précédent, distingué les réseaux sociaux et les autres canaux de diffusion vidéo. Nous allons donc garder cette distinction pour y développer ici leurs avantages et inconvénients.

Les réseaux sociaux : des plateformes spécifiques pour votre diffusion vidéo

YouTube : La plateforme vidéo par excellence

Quand on parle de vidéo en ligne, on parle forcément de YouTube et c’est normal. YouTube est la plateforme de publication de vidéos par excellence (nous, on y est pour nos réalisations). Spécialement construite sur le media vidéo, elle est adaptée pour recevoir tous les formats, toutes les durées et est accessible au grand public c’est à dire… tout le monde ! Si vous mettez une vidéo en ligne, il y a 90% de chance que vous la publiez sur YouTube. Très versatile et très complète, YouTube possède une universalité qui en fait la plateforme vidéo la plus connue. Ce n’est pas son seul avantage puisque YouTube est possédée par Google. Elle profite donc de la puissance du groupe ce qui permet à vos vidéos d’être plus facilement trouvées surtout si vous optez pour les bons mots clés. De plus, en stockant votre vidéo sur une plateforme telle que Youtube celle-ci possèdera une longue durée de vie sur internet. Le dernier avantage de Youtube est la possibilité qui vous est offerte d’y faire de la publicité. Avec la création d’un compte Google, il est possible de mettre en avant votre entreprise, produit et/ou service au travers d’une publicité (les fameuses pré-roll affichées avant la lecture d’une vidéo) pour un montant relativement abordable. Je ne rentrerai pas dans les détails de cette tarification mais c’est l’un des plus important avantage de la plateforme.

D’un autre côté, l’inconvénient principal de Youtube est également son universalité. En étant LA plateforme vidéo de référence cela implique qu’elle présente une quantité de vidéos incroyable ! Votre vidéo sera donc peu visible en tant que telle (sauf si vous disposez déjà d’une forte communauté sur les réseaux). Il faudra donc veiller à bien la référencer pour qu’elle soit facilement trouvable. Ce référencement demande donc un relai sur vos différents réseaux sociaux.

YouTube est une formidable plateforme qui demande donc un accompagnement pour que votre vidéo soit visible.

réseaux sociaux et diffusion vidéo

Facebook : Le réseau social au milliard d’amis

Aaaaaaaah Facebook… j’ai personnellement une relation allant de l’amour jusqu’à la haine avec lui. En effet, Facebook a la fâcheuse réputation de booster les vues des vidéos de manière un peu trop poussée avec l’auto-play (lorsque celles-ci se lancent seules). Ce qui pose un problème quand on veut faire un suivi statistique précis de la vidéo. Mise à part cette partie, Facebook reste le réseau le plus populaire existant aujourd’hui. Il revendique 2.7 milliards d’utilisateurs. C’est autant de cibles et de personnes pouvant être démarchées. Son outil publicitaire est très puissant et permet de cibler les utilisateurs qui vous intéressent : intérêt sur un sujet, membre d’une association, localisation géographique… Vous choisissez et Facebook trouvera les profils recherchés (si vous payez bien sûr !). L’autre avantage est que Facebook et Instagram sont connectés. Il existe donc de nombreux points de contact entre les deux plateformes qui vous permettront de faire grandir votre communauté.

Tout n’est pas bleu chez Facebook puisque son usage possède quelques inconvénients. Comme tout réseau social, il s’agit d’un système plutôt fermé : c’est à dire que Facebook aime quand ses utilisateurs restent sur ses plateformes. Il a donc tendance à privilégier les contenus postés sur SA plateforme. Par exemple, Facebook mettra d’avantage votre vidéo en avant si vous la téléchargez directement chez lui plutôt que si vous partagez un lien YouTube. Ce n’est, bien sûr, pas confirmé par la société mais c’est ce que les chiffres montrent régulièrement. Le second inconvénient est que pour atteindre une quantité importante de personnes, il est souvent obligatoire de passer par de la publicité payante. Le reach d’un post organique reste minime par rapport à ce que peut faire un post sponsorisé. Cela inclus donc des coûts additionnels dans un budget communication.

Enfin, un dernier élément qui peut être un avantage comme un inconvénient : l’âge des utilisateurs Facebook. Aujourd’hui, le public de moins de 25 ans n’est pas très présent sur Facebook. En revanche celui de plus de 50 ans y est représenté en masse. Cet état des lieu exclu donc la partie d’un public que vous ne pourrez pas toucher.

Facebook est un outil très puissant mais avec certaines limitations qu’il faut prendre en compte avant de l’adopter.

Twitter : La plateforme résistante a la vidéo

Il est difficile de présenter les avantages et inconvénients d’une plateforme si peu ouverte à la vidéo. Le propos sera donc bref.

L’un des avantages de Twitter est qu’il s’agit d’une plateforme rapide en terme de temps de vie des posts. Les échanges sont donc également rapides et vous offrent la possibilité de pouvoir re-poster une vidéo régulièrement pour qu’elle soit vue par l’ensemble de votre réseau.

L’inconvénient majeur est que Twitter n’est définitivement pas adapté à la vidéo et que, par la même occasion, le temps de vie des posts qui est bref en limite la portée.

Adopter Twitter pour diffuser vos vidéos n’est pas conseillé. Toutefois, si vous possédez un compte Twitter, continuez à y diffuser vos vidéos. Cela contribuera à la diffusion de votre communication et à l’entretien de votre réseau professionnel.

Comment assurer votre diffusion vidéo pour mieux communiquer ? 2/3 1

Instagram : La plus visuelle des plateformes

Instagram est le réseau de l’image par excellence. C’est le réseau social le plus adapté aux photos et à la vidéo, tout cela adossé à la puissance de Facebook. Bien qu’Instagram impose un format particulier sur IGTV ou maintenant sur Reels (16:9 verticale), Instagram est devenu très intéressant pour la publication vidéo. La plateforme a pris un tournant qui permet de bien exploiter ce média. Instagram possède également un certain nombre d’outils permettant de faire une étude statistique intéressante de vos publications vidéos dès lors que vous possédez un profil professionnel. Vous pouvez approfondir ces données si vous avez des outils d’analyses poussés ou un profil publicitaire sur Facebook. L’outil organique d’Instagram est simpliste mais il permet d’avoir une bonne idée du reach de vos publications.

D’un autre côté, Instagram possède 2 inconvénients majeurs (bon… ok… 3 selon votre typologie de business). Le premier est lié au fait d’avoir un business en BtoB car dans ce cas Instagram représente un véritable challenge. La plateforme est majoritairement tournée vers le BtoC surtout en France. Cela tend à évoluer mais il est encore difficile d’être un expert-comptable visible sur Instagram par exemple. Si vous êtes sur du BtoC, alors vous serez au paradis (enfin presque). L’autre inconvénient est le fait qu’Instagram soit la plateforme spécialiste du contenu visuel. Et oui, son premier avantage est également son principal défaut. Cela veut dire qu’il y a énormément de monde et beaucoup de contenu, il est donc assez difficile de s’y démarquer. Le dernier inconvénient vient de la production de contenu : Instagram est très consommateur de contenu et pour se démarquer la production de contenu doit donc être intense.

Instagram est un gros oui pour la diffusion vidéo.

réseaux sociaux et diffusion vidéo 2

LinkedIn : Le réseau pro par excellence

LinkedIn est le réseau professionnel par définition. De plus en plus populaire et très évolutif, ce réseau est devenu d’avantage ouvert à la diffusion de vidéo tout comme les autres plateformes qui mettent désormais plus largement en avant le format. Nous n’en sommes pas encore à une mise en avant à la Facebook mais une valorisation est en cours de mise en place. Le signal qui me permet de le dire est dorénavant la possibilité d’uploader directement une vidéo sur le réseau. Linkedin est un réseau essentiellement BtoB qui vous permet de cibler très précisément un public : on s’adresse à une cible définie qui vous suit car vous avez des points en commun ou des centres d’intérêts communs. Comme ce réseau est encore “jeune”, sa population est limitée. En effet, LinkedIn accueille 260 millions d’utilisateurs actifs par mois ce qui est loin du milliard de Facebook mais cela laisse beaucoup plus de place pour se démarquer.

Cette “jeunesse” fait néanmoins que le réseau social est en pleine évolution. De plus, Linkedin n’a pas la réputation d’être très ouvert aux liens externes et ne booste donc pas vraiment les posts en liens. Si votre business est BtoC, nous retrouvons l’inconvénient que possède Instagram mais à l’envers.

LinkedIn est donc une plateforme pertinente pour la diffusion vidéo mais il faudra faire attention au contenu qui est très spécifique.

Les autres canaux de diffusion : des plateformes toujours utiles

Cet article est déjà long donc je vais passer rapidement sur quelques autres canaux de diffusions des vidéos.

La télévision

C’est un moyen de diffusion classique. Il permet une diffusion large auprès d’un public très varié mais le (vrai) reach est difficile à calculer, le coût est important à supporter (il dépend de la chaine bien sûr) et la réglementation est importante (exemple : vous devez faire valider votre vidéo publicitaire par l’ARPP).

Comment assurer votre diffusion vidéo pour mieux communiquer ? 2/3 2

Le cinéma

Souvent délaissé, le cinéma peut être rapidement pertinent. En effet, la diffusion est faite à un public donné dans un lieu fermé donc vous pouvez être certain que ce public regardera votre publicité. Le nombre de personnes touchées est proportionnel aux films pour lesquels votre spot sera diffusé et le public est diversifié. Cependant, le coût reste relativement important et la réglementation à respecter est importante. La restriction technologique à l’entrée (format requis) impose également des frais supplémentaires.

Voilà un (long) aperçu des avantages et inconvénients des différentes plateformes pouvant vous permettre la diffusion vidéo que nous vous conseillions chez Future.

Nous verrons dans le prochain article la stratégie à adopter.

Vous souhaitez avoir d’autres informations, n’hésitez pas à consulter notre blog

Savoir-faire vidéo

Publier un commentaire